Plaquette-Saloua-Hachami-2

Depuis la nuit des temps, la danse a été le premier moyen d’expression des humains  bien avant qu’ils ne sachent se servir de la parole.

« Nous savons aujourd’hui que la danse, en déconnectant le cerveau gauche (siège des fonctions analytiques et cognitives) et en stimulant son hémisphère droit (fonctions non verbales, intégratives et holistiques), favorise l’unité motrice, psychique et affective, permet de s’exprimer au-delà des mots et d’évacuer ses tensions.

Les anciens ne le savaient pas intellectuellement, mais utilisaient instinctivement la puissance de la danse pour renforcer les liens communautaires et se relier directement au sacré »

Je vous propose d’aborder la danse de manière artistique, créative ou thérapeutique dans le respect de vos attentes.